La Roche-sur-Yon. C'était 2020…

Quelle année ! On s’en souviendra tous de 2020, avec la crise sanitaire liée au Covid 19.

HIBOU MASQUE PLACE NAPOLEON VENDEE LA ROCHE SUR YON 2

Confinement, masque, gestes barrières, distanciation sociale, attestations dérogatoires de déplacement, télétravail, des mots, des attitudes, pas très naturelles pour nous tous, mais il a bien fallu s’adapter.

Que l’on vive en maison individuelle ou en HLM, que l'on soit seul, âgé, le confinement n’était pas vu par tout le monde pareil. 

Retour sur une année hors normes.

Les confinements

La Roche-sur-Yon est devenue une ville morte au premier confinement. Avant l’annonce du président de la République, les grandes surfaces étaient prises d’assaut pour faire le plein… de denrées peut-être pas si essentielles que ça tout du moins pas en aussi grand nombre, le papier toilette, les pattes et le riz ont été pris d’assaut dans les magasins.

Le 17 mars, à midi, le confinement entre en vigueur à midi et se terminera un mois et 25 jours après le 11 mai 2020. Un couvre-feu instauré à la Roche-sur-Yon de 20 heures à six heures, le lundi 23 mars.

Un second confinement sera instauré le 30 octobre 2020 jusqu'au 15 décembre 2020 soit un mois et 18 jours après. Ensuite, un couvre-feu est instauré de 21 heures à six heures. Il ne prévoit pas l'ouverture des bars et des restaurants avant le mois de janvier 2021, pour l'instant on parle du 20 si les conditions sanitaires le permettent.

La Roche-sur-Yon était devenue une ville morte.

Au premier confinement, la ville était méconnaissable. Plus aucune vie n'était visible dans les rues. À 12 heures, le 17 mars 2020, c'est toute la France qui est entrée en confinement total pour lutter contre l'épidémie de Covid 19. Les seuls déplacements autorisés étaient pour aller au supermarché, ou pour des raisons médicales. Un scénario catastrophe digne de grands films de science-fiction, mais là, ça n'était pas du cinéma.

La solidarité s'organise tant bien que mal.

Ils ont été nombreux les Yonnais à s'organiser, à faire preuve de solidarité. Dans le quotidien ce qui ne se voyait pas toujours, grâce à des gestes simples en proposant à son voisin âgé de lui faire quelques courses par exemple, ou en se mobilisant pour être livreur bénévole au marché des Halles ou en mettant, par exemple, des attestations à disposition de ses voisins sur le rebord de sa fenêtre.

Les marques de solidarité étaient nombreuses avec par exemple, le clic entourage qui a remobilisé ses équipes pour venir en aide aux personnes âgées isolées voire très isolées. 

 La solidarité envers les soignants.

Les soignants n'ont pas été oubliés et les Yonnais ont été auprès d'eux autant qu'ils le pouvaient.

À 20 heures, dans tous les quartiers de la ville, ils applaudissaient de leur fenêtre pour soutenir le personnel soignant dans son combat contre le virus. Une famille de musiciens jouait devant chez elle tous les soirs.

Les habitants de leur impasse, et même d'un peu plus loin, venaient les rejoindre pour soutenir leur action et le personnel soignant. Depuis, c'est une nouvelle solidarité entre voisins.

En avril, les couturières solidaires du lycée Branly se sont mobilisées pour confectionner des masques et des surblouses.

Une chaîne humaine rassemblant 800 personnes a été organisée devant le centre hospitalier départemental pour soutenir les soignants.

Le témoignage fort d'une soignante du CHD fait le Buzz en décrivant une situation catastrophique sans nom. Le témoignage a été vu plus de 200 000 fois.

La Roche sur Yon solidarité envers les soignants Covid 19

Des activités dans la tourmente

Restaurants, bars, coiffeur, la situation était très tendue, elle reste toujours d'ailleurs pour les commerces « non-essentiels ». Pendant le premier confinement, chacun luttait pour maintenir son activité. C'était le cas de Damien qui est devenu livreur.

Ces témoignages de Yonnais qui ont décrit leur quotidien dans notre rubrique « vue de la fenêtre »

Ils avaient de 7 ans à 85 ans, tous Yonnais, habitants de tous les quartiers de la ville, ils nous ont envoyé une photo de ce qu’ils voient de leurs fenêtres, et ont répondu à quatre sur le confinement. Volontairement, ma ville solidaire, n’a pas publié les chiffres anxiogènes des personnes affectées, ou décédées du Covid 19.


Des moments de vie partagés de chez soi…Muriel, Clément, Tony, Georges, Jeanne, Charlotte, Charline, Enric, Valérie, Nicolas, Alexia, Maxime, Charlotte, Carole, Emmanuelle, Sébastien, Raymonde, Rosalie.

Ça s'est passé à La Roche aussi

 Élections municipales.

Le premier tour de l’élection municipale a eu lieu le 15 mars 2020. La gauche, divisée au premier tour, s'est rassemblée au second tour. Le second tour, initialement prévu le 22 mars, est reporté au 28 juin 2020. Le maire sortant, Luc Bouard est élu pour un second mandat avec 52,28 % des voix.

La statue de Napoléon vandalisée.

Dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 juin 2020, la statue de Napoléon a été vandalisée et recouverte de peinture rouge. Depuis, elle a été restaurée. Comme neuve, elle trône désormais à sa place.

CONFINEMANENT JOUR 1 1

Une journée solidaire pour les jeunes

Une bouffée d'oxygène avec cette année 2020 morose, c'est quand 55 jeunes des quartiers ont pu aller à la plage, pour certains, ce fut une première. Organisée par le PCF en juillet, une seconde journée solidaire a été organisée en août.

Incivilités à l'Angelmière : le député Patrick Loiseau prend les choses en main.

En août, le député de la deuxième circonscription de Vendée Patrick Loiseau fait part de son intention de contacter le ministre de la justice Éric Dupont Moretti sur la gestion de l'unité éducative d'hébergement collectif de la rue Auguste Murail dans le quartier l'Angelmière. Après différents contacts et réunions avec les autorités, un dialogue a été ouvert avec les riverains et la situation semble s'être apaisée.

La Joséphine 2020.
La course solidaire contre le cancer du sein a pu s'adapter à la crise du Covid. La ligue contre le cancer a reçu 96 228 €. 13 041 Joséphine ont pu participer à la sixième édition. Organisation un peu particulière cette année où 87 communes ont pu participer à l'événement afin de faciliter les marches et les courses très locales.

Les illuminations de Noël.
Nouvelle petite respiration en cette fin d'année où les illuminations de Noël ont attiré un public attentif. Dans les quartiers de La Garenne et de La Liberté ou des projections géantes étaient diffusées sur les immeubles et dans le centre-ville avec les traditionnelles illuminations de Noël. Les particuliers ont, eux aussi, illuminé leurs terrasses et leurs fenêtres.

la liberté illumination de Noël 2020 la Roche sur Yon 19

Le viaduc en circulation
Le viaduc de Nantes situé au-dessus du giratoire Bernard Palassy est ouvert depuis le décembre 2020.

VIADUC LSRY JOUR 1

Première marche des fiertés en Vendée.
Le centre LGBTde Vendée a organisé, le 10 octobre 2020, la première marche des fiertés, qui a rassemblé 700 personnes.

MARCHE DES FIERTES LA ROCHE SUR YON CENTRE LGBT VENDEE 2

 

En cette fin d'année un vaccin contre la Covid 19 a commencé à être distribué en France à partir du 27 décembre 2020.

Publié le 27/12/2020
29/04/22
Le parrainage républicain est une petite cérémonie qui a eu lieu hier dans la salle des mariages ...

07/02/22
Les prochaines élections présidentielles se dérouleront les 10 et 24 avril 2022. Pour pouvoir v...

10/11/21
Depuis lundi, un préavis de grève a été déposé par les syndicats CGT et Sud Solidaires de la v...

28/10/21
Depuis hier soir, 100 trottinettes électriques seront en libre-service dans les 72 aires de station...

22/10/21
À l’appel du syndicat de la CFDT, une majorité d’employés ont répondu à la grève. Ce matin...

20/10/21
La grève devant avoir lieu le vendredi 22 octobre 2021 doit être suivie, par au moins, 45 salarié...

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok