La Roche-sur-Yon. Dialogue difficile à la mairie, une cinquantaine de personnes manifeste.

À l’appel de la CGT, une petite cinquantaine de personnes a manifesté ce matin au pied de l’hôtel de ville et d’agglomération, place du théâtre pour dénoncer la souffrance au travail, la perte de sens au travail et un mal-être.

Dans le cadre de la rentrée sociale de septembre, la CGT avait adressé un courrier au maire avec un certain nombre de thèmes à évoquer. Depuis, « nous n’avons, à ce jour, pas eu de rencontre » indique Benoît Jamoneau, secrétaire général de la CGT des territoriaux de la ville.

manifestation CGT fédération des services publics la Roche sur Yon agglomération 2

Un dialogue de sourds ?

Entre septembre 2020 et janvier 2021, les agents ont provoqué des préavis de grève avec la CGT et d’autres organisations syndicales. Les animateurs périscolaires ont été reçus par le maire en octobre après avoir menacé de faire un préavis de grève. Idem pour les agents d’accueil et la direction éducation. « Il faut arriver à un conflit pour avoir un peu d’écoute et de dialogue, c’est un peu dommage » indique le syndicaliste.

Parmi les manifestants, deux animatrices périscolaires. L’une d’elles est auxiliaire polyvalente depuis presque 10 ans. 10 ans sur le même poste « C'est pour ça que je me bats. Je n'ai pas la sûreté de mon emploi, tous les ans je suis renouvelée. On réceptionne vos enfants le matin à l'accueil, on est à la cantine, on leur fait faire des activités l'après-midi avec des amplitudes horaire de 7 h 30 à 19 h 30. »

Sa collègue est titulaire depuis sept ans. Son service n’a plus de responsable, elle a démissionné. L’animatrice périscolaire effectue les tâches de la responsable en plus de son travail. « On aurait aimé que l'équipe soit reconduite chaque année afin de la fidéliser et que les enfants se reconnaissent. Chaque année ça change, chaque année on est obligé de mettre à jour les méthodes de travail, à chaque fois on fait remonter, on nous écoute, on ne nous entend pas. Il n'y a rien, et là on en a marre. »

Luc Bouard a observé la manifestation à travers la fenêtre du second étage de l’hôtel de ville.

Malgré cette mésentente avec la municipalité, Benoît Jean Monod souhaite la bienvenue au nouveau DGS (Directeur Général des Services) en espérant « être écouté et entendu. »

Publié le 15/01/2021
20/05/22
Le Centre communal d’action sociale de La Roche-sur-Yon recherche des vacataires pour ses 5 Établ...

13/03/22
Bien avant l’ouverture des portes, samedi matin, devant la maison de quartier de Saint-André, une...

09/03/22
L'Assdac, association intermédiaire du territoire agglo-yonnais est présente pour cette mission da...

09/03/22
La Ville, l'Agglomération et le Centre communal d'action sociale (CCAS) de La Roche-sur-Yon recrute...

10/09/21
  C’était la rentrée, pour le bus de l’emploi qui a débuté jeudi place Napoléon. ...

24/06/21
Le 8e forum de la reprise et de la création d’entreprise se déroulera le 1er juillet 2021 toute ...

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok