La Roche-sur-Yon. Liban « Une situation de guerre » pour Rima une yonnaise Franco-Libanaise.

Rima El Sheikh, 54 ans, est franco-libanaise. Elle vit à La Roche-sur-Yon. Comme tout le monde, mardi 4 août 2020, elle a été bouleversée par les explosions qui ont dévasté le port de Beyrouth au Liban, son pays de naissance.

Le bilan fait état aujourd’hui de 154 décès, 5000 blessés et plus de 300 000 sans-abris.

À l’annonce de la catastrophe, Rima a contacté sa famille et ses amis au Liban. Son père et sa sœur ainsi que des neveux et nièces et des amis y vivent.

"Ma sœur habite dans le sud du Liban et mon père, qui a 85 ans, vit entre Montréal et Beyrouth. Il y a 2 jours, il est rentré de Montréal, au mauvais moment, vraiment. Il n'a pas pu rentrer plus tôt car avec le Covid-19 c'était très compliqué de trouver un vol."

Suite aux explosions, le premier réflexe de Rima a été d'essayer de contacter sa famille pour avoir des nouvelles. "Mon père n'a pas eu de problème dans son appartement et ma sœur, qui habite dans le sud du pays, a entendu le bruit des explosions mais ça va, ils n'ont rien" commente Rima, soulagée.

Il faut dire qu’à l’annonce des évènements, Rima avait de quoi être inquiète : « je n'y croyais pas. Je me demandais ce qui se passait et je voulais savoir où ça se trouvait. Vous savez, dès qu'il arrive quelque chose au Liban on veut savoir où ça se trouve par rapport à la famille pour savoir s'il y en a en danger. »

« Nous, on va bien »

Rima et sa famille ont fait un groupe WhatsApp pour se tenir informés. « On a un groupe pour la famille et tout le monde se donne des nouvelles. » « Nous, on va bien... » De bonnes nouvelles pour la Franco-Libanaise, qui lui permettent de souffler un peu.

Une situation de guerre.

« Je suis très peinée. C'est comme s’il y avait eu la guerre. Je ne suis pas moi-même et ça fait bizarre je ne peux pas me détacher des informations pour avoir des nouvelles. J'ai l'impression qu'on est maudit on a toujours des malheurs on ne peut pas se sentir comme tout le monde. On n'a pas de chance. Cette année c'est terrible. On a la crise économique, le Covid, les explosions… Entre nous on dit que c'est la pire des années ! Pendant la guerre ce n'était pas comme ça… »

Rima El Sheikh liban solidarité beyrouth LRSY 1 sur 1Rima, une femme déterminée à venir en aide aux Libanais meurtris.

Une collecte pour le Liban.

Grâce à son association de cuisine Libanaise, Rima a lancé sur sa page Facebook un appel aux dons en organisant une collecte pour Beyrouth. En contrepartie elle offrira des maamouls (pâtisseries libanaises).

Vous pouvez également faire des dons à la Fondation de France, et à la Croix Rouge Française.

Publié le 07/08/2020
22/07/22
La section du PCF du Pays Yonnais a organisé la sortie. Le rendez-vous a été donné à 8h45, dev...

15/07/22
L’année dernière, 90 enfants des quartiers de la Roche avaient participé à la journée de soli...

02/07/22
Les manifestants solidares avec les femmes américaines À l'appel du planning familial de Vendée,...

23/05/22
Le Comité des fêtes de Landeronde a organisé, hier dimanche, une randonnée pédestre, dont les b...

30/03/22
À l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, la ville, en partenaria...

30/03/22
Le résultat du Téléthon a été publié aujourd’hui. Au niveau national, c’est une bonne sur...

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok