La Roche-sur-Yon. Un nouveau bus articulé entrera en service demain.

Il est tout neuf, il circulera dans les rues de la ville dès vendredi, un nouveau bus articulé va rejoindre la flotte de bus Impulsyon.

bus articule la roche sur yon implsyon ratp 6Dernier préparatif pour le bus hier dans le garage d'Impulsyon.

D'une longueur de 18 m (10 m pour les autres bus), il sera le 54ème bus de la flotte. Pouvant accueillir 150 personnes (100 pour le bus actuellement en circulation), le nouveau bus circulera sur la ligne 1 qui dessert Acti-Sud, Napoléon, le samedi. En complément de la flotte actuelle, il permettra également de pallier l'engorgement du réseau lors de fortes influences.

bus articule la roche sur yon implsyon ratp 3Le bus a une capacité d'accueil de 150 passagers.

La semaine, il ne sera pas affecté à une ligne particulière. « On va le mettre à un moment de la journée où on a besoin de lui. C'est-à-dire pour délester des lignes où il y a beaucoup de scolaires. Après, il va être principalement sur la 7A et 7B pour faire la tournée des établissements. On le mettra vraiment là où il est nécessaire » explique Chi Kien Nguyen, responsable marketing.

 bus articule la roche sur yon implsyon ratp 2On pourra recharger son portable sur des bornes USB.

Même rallongé, le bus articulé n'aura pas de problème de braquage. La distance des essieux est plus courtes que sur les autres bus. Le nouveau bus a un angle de braquage beaucoup plus court. Il sera plus maniable et manœuvrable. Sa seule particularité, c'est qu'il est plus long.

 bus articule la roche sur yon implsyon ratp 5Les portes s'ouvrent par l'extérieur.

D'autres bus viendront enrichir la flotte.

Un bus électrique à hydrogène

Il s’agit d’un bus électrique pour lequel l’énergie est produite directement à bord, au sein d’une pile à combustible (PAC) qui combine le dihydrogène (ou appelé communément hydrogène, noté H2) stocké dans les réservoirs, avec l’oxygène de l’air, pour produire l’électricité qui alimente le moteur électrique. Ce procédé n’émet pas de CO2, est quasi silencieux et réduit les vibrations du véhicule. Il assure ainsi qualité et confort d’utilisation pour les usagers et les conducteurs.

Ce bus s’inscrit dans le projet H2Ouest qui vise le déploiement d’une filière hydrogène 100% verte à partir d’énergies renouvelables dans les Pays-de-la-Loire. Plus localement, il entre en cohérence avec la première station de distribution H2 vendéenne qui sera construite à La Roche-sur-Yon en septembre 2021 par Vendée Hydrogène.

Un bus GNV articulé
50% de bruit et 90% d’émission de CO2 en moins par rapport aux moteurs diesels, ce sont les caractéristiques des bus au gaz naturel. Il sera le troisième bus de ce type à circuler sur le territoire et le premier GNV articulé.

Publié le 24/09/2020
29/04/22
Le parrainage républicain est une petite cérémonie qui a eu lieu hier dans la salle des mariages ...

07/02/22
Les prochaines élections présidentielles se dérouleront les 10 et 24 avril 2022. Pour pouvoir v...

10/11/21
Depuis lundi, un préavis de grève a été déposé par les syndicats CGT et Sud Solidaires de la v...

28/10/21
Depuis hier soir, 100 trottinettes électriques seront en libre-service dans les 72 aires de station...

22/10/21
À l’appel du syndicat de la CFDT, une majorité d’employés ont répondu à la grève. Ce matin...

20/10/21
La grève devant avoir lieu le vendredi 22 octobre 2021 doit être suivie, par au moins, 45 salarié...

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok