La Roche-sur-Yon. Enveloppes de quartier : Le manque de médecins inquiète dans le quartier des Pyramides.

Réunis ce jeudi lors des enveloppes de quartier Pyramides /Jean-Yole/ Robretières/ Rivoli/Courtaisière, les habitants venus nombreux n’ont pas caché leur inquiétude face au manque de médecins notamment dans leur secteur. « Notre quartier compte plus de 10 000 habitants. Le cabinet au Grand Pavois ferme en mars prochain. Mon épouse a appelé 3 cabinets. À côté d’Intermarché, ils ne prennent pas de nouveaux patients. Rue de Gaulle, ce ne sont que pour les gens du secteur, alors où aller ?», questionne Christian. Le problème est épineux sur l’ensemble de la ville. « Nous avons multiplié les solutions. Cet été, nous avons fait de la publicité sur la côte et à Paris. Nous avons même participé à un reportage sur France 2 et la 6. Nous avons eu 4 appels dont 3 sérieux », tente d’apaiser Luc Bouard, le maire. Le centre municipal, ouvert il y a quelques jours avec cinq médecins, a été pris d’assaut dans la journée. Celui de Ramon est plein. « Un travail est mené au Bourg, mais pour le moment ne s’y installeront que les médecins en place.»

Tous les maires vivent la même situation ». La Roche n’est pas considérée comme une zone blanche. Les actions de la ville sont donc très limitées. « Nous aurions souhaité une pépinière de médecins que nous pourrions accueillir dans le cadre de leurs études 4 ou 5 ans et leur proposer de rester 5 ans de plus, mais hélas, comme nous ne sommes pas en zone blanche, nous ne pouvons rien faire ». La ville ne peut pas non plus intervenir sur le prix des loyers des médecins. La seule possibilité est de construire et d’aménager des lieux où elle peut décider ainsi son loyer. A ce jour, entre 8000 et 10 000 Yonnais n’ont pas de médecins.

maison de quartier 20170824 1925874012

Des bus

Dans le secteur de la Bretèche, des bus sont demandés. « Notre lotissement n’est pas desservi. Pour relier l’arrêt qui se trouve à Roche fitness, il faut quinze bonnes minutes de marche. L’hiver le cheminement n’est pas éclairé. La sécurité des enfants n’est pas assurée », constate Hervé. Malheureusement les lignes de bus ne seront pas modifiées avant 2022. Une réflexion devra donc être menée en attendant.

 

Des aménagements

Parmi les doléances, certains riverains ont souhaité de nouveaux jardins partagés. Pour d’autres qui ont vu l’abattage d’arbres devant chez eux, le replantage de ces derniers a été formulé. Une piste cyclable a aussi été réclamée rue Brossolette. D’autres sont également demandées sur la route de Dompierre. Les habitants devront maintenant se prononcer jeudi 12 décembre à 18h30. Le montant qui leur sera alloué s’élève cette année à 47 000€.

 

Publié le 21/09/2019
11/06/22
Il y avait du monde cet après-midi sur la place de la Liberté ou la maison de quartier organisait ...

10/06/22
Ils s’appellent Snow, 16 mois, Shyva, 16 mois, Anurie, 8 ans, Orka, 4 ans, Simba, 3 ans, Shyruk,...

03/05/22
Le tournoi Tournoi inter-quartiers “Champion’s street" revient ! Il se déroulera le samedi...

03/04/22
La Bourse aux vélos, le vide grenier géant et les course hippiques c'est un retour avec quelques i...

31/03/22
Il y en cours d’achèvement, le nouveau parc urbain situé à l’ancienne école du Pont Boileau....

01/02/22
Inscrit dans le vaste programme de réalisation du quartier de la Vigne aux Roses, un nouveau parc...

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok