Il y a un an, le marché ouvrait ses portes place de la Vieille Horloge à la Roche. Un an après, quel bilan pour la nouvelle offre alimentaire ? Quelles perspectives ? Paroles de connaisseurs.

 

1 an apres 20170828 16323188888 h, les commerçants arrivent sur la place de la Vieille Horloge pour installer leurs étales. Le personnel de la ville est déjà présent. Il installe les barrières, accueille les commerçants, les place et aide à l'installation. "Ils sont vraiment disponibles et volontaires" commente Jo le crêpier. "Ça nous permet d'être dans un bon état d'esprit dès notre arrivée".

 

9h30, les premiers clients arrivent. Le dimanche matin, on prend son temps. 300 à 400 personnes en moyenne sillonnent le marché chaque dimanche.

 

On y vient, bien sûr, pour acheter des produits de qualité. On y trouve de la convivialité, la détente est de mise, loin du stress de la semaine.


1 an apres 20170828 1742217911Fabienne, ostréicultrice, est là depuis le début "l'avenir est prometteur. Un marché, ça ne se forme pas en une année. On a des clients réguliers, on a eu des vacanciers cet été." Fabienne reconnaît avoir des dimanches un peu plus creux que d'autres. "Les producteurs ont des cycles de production."


Il faut donner le temps au marché de pousser dans un environnement qui lui est favorable.

 

Franck Pothier, adjoint aux commerces, partage le même optimisme : "Il y a une bonne progression, on a juste posé les galons. Les gens sont contents de l'accueil et de la qualité des produits. Le côté convivial est recherché, les gens sont détendus."


Il y a une véritable volonté de consommer local, bio. L'objectif c'est d'échanger.

 

Des animations, organisées deux fois par mois, favorisent la venue de nouveaux clients.

 

"Le bilan ce n'est pas en un an qu'on peut le faire" explique l'ostréicultrice.

 

Jessy, elle, est herboriste. Elle produit 50 % des plantes et les autres sont sauvages.


L'herboriste a commencé doucement à venir au marché bio " au début, j'ai commencé à venir une fois par mois, ensuite tous les quinze jours et maintenant je suis présente tous les dimanches."


Les rencontres et les échanges avec d'autres producteurs. Des collègues producteurs du marché lui ont fait rencontrer plusieurs professionnels du secteur. 

 

Elle se dégage maintenant un revenu régulier de base "c'est plutôt tranquillisant". Elle travaille avec une petite production, mais elle compense avec d'autres produits comme des algues "ça permet aux gens de comprendre que c'est un travail saisonnier. J'ai certaines plantes à certains moments de l'année, mais pas toujours. C'est bien aussi d'apprendre ça aux gens."

 


marche bio 20170625 1483142466Une réussite

De son côté la municipalité salue une véritable relation producteur/client. La ténacité des commerçants a porté ses fruits.


Il y a un pique de visites lorsque la ferme pédagogique est présente. Il y a 22 animations sur l'année soit deux par mois.


Une marge d'amélioration.


En un an d'activité, le marché a été annulé une seule fois à cause de la tempête.

 

"La moyenne des commerçants présents chaque dimanche est de 8 à 12 commerçants. On a eu des piques à 16/17 et des non-piques à 4." précise Franck Pothier.

 

L'offre doit se densifier. La rôtisserie, par exemple, a été victime de son succès: il cartonnait tellement qu'il a changé de camion pour en prendre un plus grand. Ça a pris un peu de temps avant qu'il en retrouve un. Maintenant, avec un véhicule plus grand il a plus de marchandises à vendre, une cinquantaine de poulets tous les dimanches.

 

Les fruits et légumes fonctionnent également bien. Avec 150 clients dans la matinée, la progression se poursuit tous les dimanches.

 

Pour le pain, il vient une fois sur deux, une fois sur trois et il vend tout ce qu'il a.

 

D'autres idées ont été avancées avec notamment la création d'une association pour développer l'activité qui a de beaux jours devant elle.

 

A l'occasion du premier anniversaire, Olivier pi Fanie et leur manège à vélo s'occuperont de l'animation. Au programme, également, de la musique traditionnelle, des démonstrations de dentellières et/ou tailleurs de pierre.

Horaires d'ouverture : de 9 h à 13 h.

 

Publié le 02/09/2017